La rage au volant n’est pas une infraction à proprement dit. Dans un cas de rage au volant, l’accusation auquel une personne fera face dépendra des faits de l’affaire. Si l’accusé a utilisé son véhicule pour commettre la rage au volant, il pourrait faire face à des accusations de conduite dangereuse, de voies de fait armées, de méfaits, etc. Par contre, si l’accusé n’a pas utilisé son véhicule, il pourrait être accusé de voies de fait, de menaces, etc. dépendamment des circonstances.

En conséquence, les peines possibles varient énormément d’un cas de rage au volant à un autre.

NB : Cet article a été rédigé par une étudiante en droit et ne devrait pas être interprété comme fournissant des conseils ou des avis juridiques. Cet article est de portée générale et n’est en aucun cas une réflexion de votre situation personnelle. Les notions de droit dans cet article sont expliquées largement, et peuvent être modulées, restreintes ou différentes selon votre situation particulière. En conséquence, veuillez communiquer avec un avocat pour obtenir des conseils ou des avis juridiques relatifs à votre dossier.

Avocat Criminel Gatineau rage au volant Avocat Criminel Gatineau rage au volant